PS

Un séminaire du Bureau National du Parti Socialiste se tiendra ce lundi 10 février à partir de 15h. A cette occasion, nous avons décidé de présenter un texte "Il n'y a pas qu'une seule politique possible", cosigné par plusieurs sensibilités du Parti socialiste dont Un Monde d'Avance, Maintenant La Gauche et la Motion 4.

Parce que nous voulons la réussite de la gauche, nous pensons qu'un sursaut et plus que jamais indispensable. Lors de son discours du Bourget, François Hollande avait porté haut et fort l'exigence d'une réorientation de la construction européenne, en dénonçant le caractère néfaste des politiques d'austérité. Pour sortir le pays du chômage de masse, il avait proposé une feuille de route qui n'oppose pas la production à la redistribution, l'offre à la demande, l'efficacité économique à la justice sociale.

Cette feuille de route, c'est toujours la nôtre.

Mais, les solutions avancées dernièrement par notre gouvernement suscitent de nombreuses inquiétudes et désaccords dans nos rangs. Pour sortir du marasme économique, écologique et social dans lequel nous nous trouvons, la réorientation de la politique européenne est une nécessité. Mais nous serons d'autant plus crédibles pour le faire si nous avons administré la preuve, en France, qu'il n'y a pas qu'une seule politique possible. Aussi, la focalisation exclusive sur l'offre et la baisse du coût du travail dont le Pacte de responsabilité se fait la principale émanation ne nous satisfait pas. Nous pensons qu'il faut d'abord agir sur nos capacités productives et sur infrastructures, sur l'investissement dans l'éducation, la formation, la recherche et la transition énergétique. Mais surtout, c'est vers la relance de la consommation populaire qu'il nous faut nous diriger. Elle passera notamment par une réforme fiscale de grande ampleur, comme l'a proposé le Premier ministre il y a quelques mois.Dans cette période complexe, le Parti Socialiste porte une grande responsabilité. Pour la réussite de la gauche au pouvoir, il faut un Parti autonome, force de propositions, relais des aspirations mais aussi des mécontentements.

C'est une des conditions de la réussite commune. Enfin, cette réussite passe par l'implication de la gauche dans toute sa diversité. Au moment où une partie de la droite radicalisée fait jonction avec une extrême droite plus menaçante que jamais, le rassemblement de la gauche est une ardente obligation.

C'est tout le sens du texte que nous allons présenter et que vous trouverez ici